Attaque à Rambouillet : les premiers éléments sur le profil de l’assaillant

Les premières indications sur le profil de l’assaillant de l’attaque de Rambouillet, Jamel Gorchane, ont été livrées par le procureur antiterroriste, Jean-François Ricard, dimanche 25 avril. Jamel Gorchane, 36 ans, était un homme radicalisé souffrant de troubles de la personnalité et n’avait jamais été repéré par les services de renseignement. "Une rapide exploitation du téléphone a révélé que l’agresseur avait [...] consulté des vidéos de chants religieux glorifiant le martyr et le djihad", a détaillé Jean-François Ricard. Des troubles psychiatriques Sur les réseaux sociaux, ce chauffeur-livreur partageait des contenus religieux et suivaient des prédicateurs radicaux, mais une évolution a été constatée. Alors qu’il avait affiché son soutien avec le drapeau de la France sur une photo après les attentats de Paris en 2015, il a partagé des textes et des photos appelant à respecter le prophète cinq ans plus tard, lors de l’assassinat de Samuel Paty. Il a notamment relayé un appel : "Musulmans, maintenant nous allons répondre aux abus de la France et de Macron à notre Prophète Muhammad. Défendez votre prophète". En garde à vue, son père a évoqué un épisode dépressif en début d’année et l’assaillant a par ailleurs sollicité une consultation psychiatrique en février, selon Jean-François Ricard. L’enquête et les analyses sont toujours en cours.