Attaque à Rambouillet : l'hommage de la nation à Stéphanie Monfermé

Porté par ses collègues, un portrait de la fonctionnaire de police Stéphanie Monfermé, assassinée, s'avance sous le son des trompettes. La mère de famille a été tuée il y a tout juste une semaine dans son commissariat de Rambouillet, dans les Yvelines. De nombreux habitants, amis ou anonymes sont venus lui adresser un dernier adieu. "Je ne sais toujours pas si je suis plus triste qu'en colère, ou l'inverse", explique une femme venue assister à l'hommage national. La légion d'honneur à titre posthume En présence de sa famille, une minute de silence a été observée. Et par le Premier ministre, la nation s'incline devant Stéphanie Monfermé : elle reçoit la légion d'honneur à titre posthume. À 49 ans, elle était agente administrative, une fonctionnaire de l'ombre en civil, non armée. Parmi la foule, de nombreux collègues de la police étaient présent, et très émus. Un hommage unanime a été rendu vendredi 30 avril devant plusieurs commissariats. Stéphanie Monfermé est la 17ème victime du terrorisme parmi les forces de l'ordre depuis 2014.