Attaque à Rambouillet : journée d'hommages à la policière tuée vendredi 23 avril

Stéphanie M., 49 ans, travaillait au commissariat de Rambouillet (Yvelines) depuis près de 18 ans. Son lieu de travail, où elle a perdu la vie des suites d'une attaque au couteau vendredi 23 avril, est devenu un lieu de recueillement. Dans la matinée du lundi 26, de nombreux habitants sont venus déposer des fleurs, et apporter du soutien aux forces de l'ordre. "Je suis solidaire aux forces de l'ordre, indique une femme. On a oublié qu'il y a des années, on les applaudissait dans la rue, et maintenant on veut les tuer. Je trouve ça scandaleux, on a besoin d'eux." Émotion toujours vive Depuis l'attaque, la famille de la policière est dans toutes les pensées à Rambouillet. La colère n'est toutefois jamais loin. "Parce que, à qui le tour maintenant ?", s'interroge ainsi une passante. Des hommages sont prévus dans plusieurs villes de France dans l'après-midi. Les collègues de Stéphanie seront présents à Rambouillet. Parmi eux, Géraldine Vernier, brigadier au commissariat, se dit "triste". "Je n'ai pas repris le travail, je reprends vendredi. J'appréhende beaucoup de l'absence de Stéphanie, parce que c'est une personne que j'appréciais beaucoup, que j'aimais beaucoup", ajoute cette dernière. Un registre sera mis à disposition des habitants à la mairie.