Attaque à Rambouillet: la garde à vue du père de l'assaillant levée

Mélanie Vecchio avec Clément Boutin
·1 min de lecture
Unen fonctionnaire de police tuée à coups de couteau au commissariat de Rambouillet - DENIS CHARLET © 2019 AFP
Unen fonctionnaire de police tuée à coups de couteau au commissariat de Rambouillet - DENIS CHARLET © 2019 AFP

Deux personnes sont toujours en garde à vue ce mardi dans le cadre de l'attaque du commissariat de Rambouillet, vendredi, qui a coûté la vie à une agente administrative, a appris BFMTV d'une source judiciaire. Il s'agit des deux cousins de l'assaillant. La garde à vue du père de l'auteur a quant à elle été levée.

Un ressortissant tunisien de 36 ans radicalisé a poignardé à mort, vendredi dernier, "à la gorge et à l'abdomen", Stéphanie Monfermé au commissariat de Rambouillet avant d'être lui-même abattu par un policier. Dimanche, le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard a indiqué que la radicalisation de l'assaillant "paraissait peu contestable" et qu"il présentait "certains troubles de personnalité".

Cinq personnes étaient placé en garde à vue dimanche. Une "enquête de flagrance des chefs d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste", a été ouverte et confiée conjointement à la DCPJ et à la DGSI.

Article original publié sur BFMTV.com