Attaque à Nice : la Légion d'honneur remise à trois policiers municipaux

Lors de l'attaque terroriste perpétrée à Nice (Alpes-Maritimes) le 29 octobre, les policiers municipaux de Nice sont arrivés sur les lieux quelques minutes seulement après qu'un passant ait pu déclencher un bouton d'alerte. "Ils sont immédiatement entrés dans l'église, en colonne. Ils se sont retrouvés face à l'assaillant armé d'un long couteau et menaçant. S'en est suivi un tir de taser puis d'autres avec leurs armes de service pour arrêter le terroriste", explique la journaliste Hélène Maman, en duplex de la cérémonie d'hommage national aux victimes à Nice. Une première en France "Ce dernier a été blessé aux membres inférieurs et transféré vendredi dans un hôpital parisien. Les policiers reçoivent en ce moment-même des mains de Jean Castex la Légion d'honneur pour trois d'entre eux, ceux qui ont tiré, et l'Ordre national du mérite pour les deux autres qui sont également intervenus pour arrêter la course folle de l'assaillant", poursuit Hélène Maman. C'est la première fois en France que des policiers municipaux sont décorés de la Légion d'honneur.