Attaque à Nice : un hommage national rendu aux trois victimes

Trois coups de canon, un pour chaque vie arrachée lors de l'attaque terroriste à Nice (Alpes-Maritimes), ont été tirés samedi 7 novembre pendant la cérémonie d'hommage aux victimes de l'attentat. Elle s'est déroulée dans les hauteurs de Nice. Nadine Devillers, Vincent Loquès et Simone Barreto Silva ont tous trois été assassinés neuf jours plus tôt. "Je suis venu dire aux Niçois (...) mon émotion, ma compassion. Aucune célébration religieuse n'est une offense dans une république laïque qui respecte la religion pour ce qu'elle est", s'est exprimé Jean Castex, présent à la cérémonie. "C'est une volonté politique forte que nous espérons" "Nous avons maintenant besoin non pas seulement d'un hommage mais aussi de moyens forts, opérationnels, immédiats, pour mettre un terme à cette menace, à ces actes barbares. En somme, c'est une volonté politique forte que nous espérons", a quant à lui déclaré Christian Estrosi, le maire de Nice. Trois policiers municipaux, qui ont contribué à neutraliser l'assaillant, doivent également recevoir la Légion d'honneur.