Attaque à l'arc en Norvège : ce que l'on sait de l'homme arrêté par la police

·1 min de lecture

La Norvège est encore sous le choc. Dix ans après le massacre d'Utoya, l'histoire semblait partie pour se répéter mercredi dans la ville de Kongsberg, à l'ouest d'Oslo, où un homme à tiré des flèches sur des passants, tuant cinq personnes et en blessant deux autres. La police norvégienne, qui a arrêté l'individu, l'a présenté ce jeudi comme "radicalisé" et privilégie la thèse de l'attentat terroriste.

Un danois "radicalisé"

Ce jeudi, lors d'une conférence de presse, la police du royaume a présenté l'auteur de la tuerie. Ce dernier est un Danois de 37 ans converti à l'Islam. "Il y a eu des craintes liées à une radicalisation précédemment", a dit Ole Bredrup Saeverud, un responsable de la police norvégienne, précisant que ces craintes remontaient à 2020 et avant et qu'elles avaient donné lieu à un suivi de la police. "Nous sommes relativement certains qu'il a agi seul", a-t-il ajouté. Les victimes sont quatre femmes et un homme âgés entre 50 et 70 ans selon la police.

Il coopère avec les enquêteurs

La police a précisé que le suspect avait reconnu les faits lors de son interrogatoire. Ressortissant danois résidant à Kongsberg, petit ville de 25.000 habitants à environ 80 kilomètres à l'ouest d'Oslo, le suspect a été entendu par les enquêteurs dans la nuit de mercredi à jeudi et doit être présenté à un juge jeudi ou vendredi en vue de son placement en détention provisoire. Selon son avocat, Frederik Neumann, le suspect se montre coopératif. "Il s'explique en détails et il parle et...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles