Publicité

Attaque à la gare de Lyon : l’assaillant reconnaît avoir prémédité son acte

Kassogue S., le Malien de 32 ans auteur de l'attaque qui a blessé trois personnes, dont une grièvement, samedi 3 février, à la gare de Lyon à Paris, a été déféré, ce lundi soir, pour être présenté à un juge d’instruction ce mardi matin en vue d’une mise en examen pour tentative d’assassinat. Placé en garde à vue depuis samedi, avec une interruption de près de vingt-quatre heures jusqu’à dimanche en raison d'un passage à l'infirmerie psychiatrique, l’assaillant a reconnu son acte auprès des enquêteurs et a indiqué l'avoir prémédité, selon les informations de CNews.

À lire aussi Attaque au couteau gare de Lyon à quelques mois des Jeux Olympiques de Paris 2024

Il avait déjà expliqué aux enquêteurs que son objectif était de « tuer des gens », révélait BFMTV ce lundi. Il avait également raconté son parcours : il est arrivé sur le territoire français le 1er février, par Cannes, avant de rejoindre Lyon et enfin la capitale, la veille de son attaque.

Les investigations se poursuivent

Ce lundi, les magistrats du Parquet national antiterroriste avaient annoncé que « la qualification terroriste » n’était pas retenue pour le moment. Selon eux, « c'est son état psychiatrique qui l'a poussé à passer à l'acte », et non pas une « idéologie panafricaine ». La préfecture de Paris a tout de même précisé que « les investigations se poursuivent, afin d'évaluer notamment son intention, son degré de responsabilité pénale et les qualifications qui peuvent être portées aux actes commis ...


Lire la suite sur LeJDD