Attack the Block sur France 4 : 5 choses à savoir sur cette comédie SF avec le tout jeune John Boyega

La Rédaction

Attack the Block - réalisé par Joe Cornish - sorti le 20 juillet 2011

Avec John Boyega, Nick Frost, Jodie Whittaker, Alex Esmail, Leeon Jones, Luke Treadaway

De quoi ça parle ?

Un gang d’adolescents fait face à une invasion de féroces extraterrestres. Leur affrontement transforme une cité de Londres en une cour de récréation futuriste, un immeuble en une forteresse assiégée et des zonards en héros…

Genèse

A l'origine du film se trouve un mauvais souvenir de Joe Cornish, celui d'une agression dont il a été victime en 2001. Racketté par une bande de gamins, le réalisateur a été frappé par leur jeune âge : "Je me suis dit que je les voyais certainement traîner dans le parc tous les jours et qu’on devait probablement en être au même niveau dans "Call of Duty"". Séduit par l'idée d'un film sur une invasion extraterrestre après avoir vu Signes, Cornish mêle son expérience malheureuse au scénario d'Attack the block : "Je me suis demandé ce qui se passerait si dans le quartier sud de Londres où j’ai grandi, une telle invasion se produisait ou si un phénomène de ce type était arrivé pendant mon agression. Ces gosses, qui font peur à certaines personnes, gagneraient en importance. D’un coup, toute leur énergie serait utilisée à bon escient. Le film est parti de ce constat."


Fan de SF

Les zones et rues parcourues par les héros portent toutes le nom de célèbres auteurs de science-fiction britanniques : Wyndham Tower (John Wyndham) ; Moore Court (Alan Moore) ; Huxley Court (Aldous Huxley) ; Wells Court (H.G. Wells) ; Clarke Court (Arthur C. Clarke) ; Ballard Street (J.G. Ballard) ; Adams Street (Douglas Adams) ; Clayrton Street et Clayton Estate (Jo Clayton) ; et Herbert Way (Frank Herbert). Quant à James Street, il se pourrait qu'elle fasse allusion à l'auteur de romans d'horreur, M.R. James.

Autour d'Edgar Wright

Producteur du film, Edgar Wright est aussi un collaborateur régulier de certains membres de l'équipe. En effet, il a dirigé Joe Cornish dans Shaun of the Dead et Hot Fuzz et a co-écrit avec lui les scénarios de Ant Man et des Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (avec également Steven Moffat). Quant à Nick Frost, il est un fidèle complice de Wright et collabore avec lui depuis la série Les Allumés. Ils se retrouvent à l'occasion des Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne où lui et Simon Pegg incarnent les Dupont et Dupond. Enfin, Nira Park, fondatrice de Big Talk Productions, a produit tous les longs métrages du cinéaste britannique, à l'exception de A Fistful of Fingers.


Effets spéciaux

Les équipe du film n'ont utilisé des effets spéciaux qu'en cas d'absolue nécessité, et pour améliorer les effets réels des créatures au lieu de les remplacer complètement. Même la petite extraterrestre apparaîssant avant le générique était une femme de petite taille en costume. Une marionnette a été utilisée pour certains plans de l'attaque où Moses se faire mordre. La tête de la créature était un masque sans yeux méticuleusement réalisé et même sa grosse machoire lumineuse fut achevée par animatronique plutôt que d'être ajoutée en post-production. Cette façon de faire a permis non seulement d'économiser sur le budget, mais a aussi eu un bénéfice inattendu. Les acteurs ont admis qu'ils étaient réellement surpris et effrayés par l'allure et les mouvements des créatures (en particulier dans les séquences de poursuite), ce qui n'aurait pas été le cas si elles avaient été ajoutées numériquement. Le réalisateur a également décidé d'appliquer cette philosophie aux décors, réduisant l'utilisation de fonds verts.

Des héros pas ordinaires

Joe Cornish a choisi de faire d'un gang d'adolescents les héros de son film. Un acte presque engagé de la part du réalisateur : "Alors que les médias stigmatisent ces jeunes et les transforment en monstres, que les gens les voient comme des bêtes sauvages, sans morale, ni valeurs, pourquoi ne pas les confronter à des créatures de cette nature ? Le but était de mettre en valeur l’humanité et la personnalité de ces gamins, en les confrontant à ces monstres qui représentent vraiment tout ce que l’on leur reproche d’être".

== > Tous les secrets d'Attack the Block

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages