En Atlantique, les plages sont recouvertes de granulés de plastique

Le Finistère, la Vendée et désormais la Loire-Atlantique. Les côtes atlantiques sont recouvertes de granulés de plastique depuis le mois de décembre, a rapporté 20 Minutes le 17 janvier. “Après le Finistère en décembre, la Vendée la semaine dernière c’est au tour de la Loire-Atlantique d’être le théâtre d’une pollution massive aux Granulés Plastiques Industriels plus communément appelés pellets ou, trop poétiquement larmes de sirènes”, informe un communiqué publié le 16 décembre par Surfrider Foundation. Selon l’association de protection des océans basée à Biarritz, leur nombre sur les plages est estimé à des centaines de milliers.

Comme le raconte à 20 Minutes Jean-François Grandsart, responsable de l’organisme à Pornic, “les billes ont fini par se mélanger avec l’eau et le sable mais en fin de semaine dernière, à Pornic, c’était visuellement très impressionnant”. Pour l’écologiste, la pollution est “d’une ampleur inédite dans le département”.

Ces pellets sont couramment employés dans la fabrication d’objets en plastique. Régulièrement, ils se retrouvent dans la nature. “En raison de mauvaises pratiques de manutention et de gestion, ces granulés de plastique industriels se déversent en quantités importantes à chaque étape de la chaîne d'approvisionnement : production, transformation, manutention, transport, stockage et recyclage”, indique le communiqué de l’association. Pour son président, cette nouvelle vague de pollution sur les côtes françaises pourrait être due à un ou plusieurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le plus grand gisement de terres rares d'Europe a été découvert en Suède
L'effondrement de l'Antarctique n'est pas "inévitable", selon cette étude
Les dauphins "crient" pour compenser la pollution sonore humaine
Climat : les océans battent à nouveau des records de températures en 2022
Réchauffement climatique : une habitation côtière sur 10 pourrait se retrouver sous les eaux en France