Mort de George Floyd: À Atlanta, la garde nationale danse la macarena

INSOLITE - “Dale a tu cuerpo alegría Macarena.” Ou comment garder le sourire au milieu des manifestations en protestation à la mort de George Floyd aux mains de la police américaine. À Atlanta, vendredi 5 juin, la garde nationale géorgienne s’est ainsi agitée sur les paroles de Los Del Río pour attendre dans le calme et la bonne humeur le couvre-feu.

20 heures, c’est l’horaire à ne pas dépasser tout ce week-end à Atlanta tandis que les manifestations, commencées il y a maintenant plus d’une semaine, ne désemplissent pas et finissent parfois en affrontements. Le couvre-feu vise à maintenir l’apaisement dans cette grande ville historique au lourd passé esclavagiste. Et ces gardes nationaux semblent l’avoir compris avec cette démonstration de bonne humeur. 

Vues plus de 5,5 millions de fois en moins de 24h, ces images d’une journaliste américaine ont été retweetées plus de 14.000 fois et aimées plus doublement encore.

Certaines réactions des internautes questionnent cependant l’intérêt de diffuser ce genre de vidéos. Pour plusieurs observateurs, à l’image de la journaliste citée ci-dessous, ces images détournent du propos initial des violences policières.

Si vous partagez des photos de policiers agenouillés ou serrant des manifestants dans vos bras, vous ne faites pas avancer la cause contre la brutalité policière; si quoi que ce soit, vous l’empêchez.

 

À voir également sur Le HuffPost: Manifestation pour George Floyd: En Floride, cette mère appelle les policiers à la non-violence

LIRE AUSSI:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post