Atlético: Griezmann aurait décidé de rester, mais les sifflets le feraient douter (et pleurer)

1 / 2

Atlético: Griezmann aurait décidé de rester, mais les sifflets le feraient douter (et pleurer)

Selon l'agence de presse EFE, Antoine Griezmann aurait annoncé dimanche à ses coéquipiers, avant le match contre Eibar (2-2), qu'il restait à l'Atlético de Madrid. Mais les sifflets du public à son encontre l'ont fait pleurer et pourraient avoir remis en cause son choix.

Le public du Wanda Metropolitano a peut-être fait basculer le mercato. En sifflant Antoine Griezmann dimanche lors de son entrée en jeu face à Eibar (2-2), les supporters colchoneros ont beaucoup peiné leur attaquant. Et surtout l'auraient peut-être fait changer d'avis quant à son avenir. Selon les médias espagnols, dont l'agence de presse EFE, le Français aurait annoncé à ses coéquipiers avant cette rencontre qu'il avait décidé de rester un an de plus à l'Atlético, malgré l'intérêt prononcé du FC Barcelone à son égard.

Mais lors de son entrée sur le terrain à la place de Koke (59e), Griezmann a été copieusement sifflé par le public, comme lors de ses premières touches de balle. Immédiatement, Fernando Torres est venu le remotiver, comme on peut le constater sur des images captées par la chaîne espagnole Movistar. Conscient que la situation était difficile pour son coéquipier, Gabi a demandé au public de supporter Griezmann (en faisant le chiffre 7 avec les mains).

Torres: "Ici on a besoin de toi"

Sur le banc, Diego Simeone a ensuite parlé avec Diego Godin, très proche de Griezmann. Le défenseur uruguayen s'est alors dirigé vers le kop de l'Atlético et aurait demandé de ne plus siffler Griezmann. Un message reçu, puisque le héros de la dernière finale de la Ligue Europa a ensuite eu droit à des chants en son honneur.

Voyant que "Grizou" était toujours mal à l'aise,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi