Athlétisme : le Kenya finit en tête des Championnats d’Afrique 2022

Les Championnats d’Afrique d’athlétisme 2022 se sont achevés ce 12 juin à Côte d’Or sur la première place du Kenya, avec 23 médailles dont 10 en or. Dix titres qui lui permettent de devancer l’Afrique du Sud (36 médailles dont 9 dorées). A noter également ce dimanche le sacre de la Nigérienne Aminatou Seyni sur 200 mètres et la médaille d’argent du Camerounais Emmanuel Alobwede sur la même distance.

Le Kenya reste la nation numéro un aux Championnats d’Afrique d’athlétisme. Et il le doit à une dernière journée faste avec la moitié de ses dix médailles d’or décrochées. Celles de Jarinter Mawia Mwasya sur 800 mètres féminin (2:02.80), d’Abdel Kipsang Belet sur 1.500 mètres masculin (3:36.57), de Samuel Gathimba sur le 20 km marche masculin, du même résultat de la part de sa compatriote Emily Ngii sur le 20km féminin (1:34.30), et enfin de l’incontournable Julius Yego sur le lancer du javelot (79 mètres 62).

L’Afrique du Sud n’a pourtant pas été en reste ce dimanche grâce aux 400 mètres : une victoire en relais 4x400 mètres féminin (devant les Kényanes) et surtout les titres sur 400m haies de Zenéy van der Walt (56 secondes) et de Sokwakhana Zazini (49.42). A noter que ce dernier a devancé l’Algérien Abdelmalik Lahoulou (50.10), le tenant du titre.

Le Sénégal embellit son bilan

L’Algérie qui a encore vécu une belle journée à Maurice, avec la victoire d’Hichem Bouhanoun en saut en hauteur (2 mètres 15). Avec 9 podiums et 5 sacres, la délégation algérienne finit donc quatrième de Maurice 2022 derrière le Kenya (premier, 23 médailles dont 10 en or), l’Afrique du Sud (deuxième, 36 médailles dont 9 en or) et le Nigeria (troisième, 11 médailles dont 5 en or). Loin devant la Tunisie et le Maroc (3 médailles chacun dont aucune dorée), par exemple


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles