Athlétisme: Fred Kerley mène un triplé américain sur 100 m

Annoncé en favori, Fred Kerley (27 ans) a mené un impressionnant triplé américain sur le 100 m des Championnats du monde d'athlétisme de Eugene (Oregon), arrachant un rugissement au Hayward field samedi.

Sans le champion olympique italien Marcell Jacobs, blessé, Fred Kerley a gagné en 9 sec 86 (-0,1 m/s de vent), devant Marvin Bracy (9.88) et Trayvon Bromell (9.88), départagés au millième de seconde.

Sous les "U-S-A, U-S-A" scandés par la foule, les Etats-Unis ont réussi le "sweep" (coup de balai, le triplé) dont ils rêvaient à domicile, le premier sur 100 m aux Mondiaux depuis 1991 (Carl Lewis, Leroy Burrell, Dennis Mitchell).

"On l'avait annoncé et on l'a fait, USA baby!", a immédiatement réagi Kerley au micro du stade, avant de se dire "fier" de sa réussite, lui qui brillait auparavant sur 400 m, distance sur laquelle il avait gagné le bronze aux derniers Mondiaux de Doha en 2019.

Vice-champion olympique en 2021 à Tokyo, Kerley n'a pas pu prendre sa revanche sur l'Italien Marcell Jacobs, qui a renoncé à s'aligner samedi sur les demi-finales, blessé à une cuisse après un début de saison galère.

Derrière Kerley, qui s'alignera aussi sur le 200 m, le méconnu Bracy (28 ans) a gagné sa première médaille internationale en plein air, lui le spécialiste de la salle (argent sur 60 m aux Mondiaux en 2014, bronze en 2022).

En larmes, Trayvon Bromell a lui décroché à 27 ans un nouveau bronze mondial sur la ligne droite après 2015. Entre-temps, d'importantes blessures lui avaient presque coûté sa carrière.

rg-es/dth

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles