Athlétisme : la Burkinabè Marthe Koala retrouve l’or aux Championnats d’Afrique

La Burkinabè Marthe Koala a gagné la médaille d’or en saut en longueur, aux Championnats d’Afrique d’athlétisme 2022, ce 10 juin à Côte d’Or, huit ans après s’être imposée en heptathlon. En lancer du disque, la Camerounaise Nora Atim Monie a pris l’argent.

Première médaille pour le Burkina Faso aux Championnats d’Afrique d’athlétisme 2022 et elle est en or. En attendant Hugues Zango sur le triple saut, Marthe Koala a été la plus forte sur le saut en longueur, ce 10 juin à Côte d’Or. La Burkinabè n’a pas raté l’occasion de s’imposer, en l’absence de la triple tenante du titre, la Nigériane Ese Brume. Elle a bondi notamment à 6 mètres 42, ce qui l’a placée devant la Marocaine Yousra Lajdoud (6.37) et l’Egyptienne Esraa Samir (6.29).

En lancer du disque, la Nigériane Chioma Onyekwere a, elle, fait respecter la hiérarchie, avec un meilleur jet à 58 mètres 19. La surprise est plutôt venue de la Camerounaise Nora Atim Monie qui, pour l’argent, s’est intercalée entre Onyekwere et une autre Nigériane, Obagieri Amechi, avec un jet à 54 mètres 44.

Dorra Mahfoudhi rétrograde

Championne d’Afrique à Asaba en 2018, la Tunisienne Dorra Mahfoudhi a de son côté fini deuxième du concours à la perche, avec un meilleur bond à 3 mètres 70 loin de son record personnel (4m31). Avec 3 mètres 80, la nouvelle patronne, la Sud-Africaine Mire Reinstorf, a fait mieux que sa compatriote Nicole Jansen Van Rensburg (3e, 3 m70) et Mahfoudhi.

Sur le 400 mètres féminin, c’est la Sud-Africaine Miranda Coetzee qui a été la plus rapide en 51 secondes 82, devant la Zambienne Niddy Mingilishi (52.36) et la Kényane Veronica Mutua (52.76).

L’Algérie pas en reste


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles