Athlé - Dopage - Dopage : Salwa Eid Naser suspendue pour trois no-show

L'Equipe.fr

La championne du monde en titre du 400 m Salwa Eid Naser a été provisoirement suspendue pour défaut de localisation. La Bahreïnienne Salwa Eid Naser (22 ans), supersonique championne du monde du 400 m à Doha, a été provisoirement suspendue pour trois « no show » par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU), vendredi. En octobre dernier, elle avait remporté un véritable tour de force face à la favorite bahaméenne, Shaunae Miller-Uibo. Eid Naser s'était imposée en 48"14 (48"37 pour Miller), devenant la troisième performeuse mondiale de tous les temps. Salwa Eid Naser et la révolution du 400m féminin Pour rappel, les règles antidopage de World Athletics prévoient que toute combinaison de trois échecs de localisation dans une période de 12 mois constitue une violation pour laquelle la sanction applicable est une suspension de deux ans. Elle peut être ramenée à un an minimum en fonction du degré de faute. Salwa Eid Naser, d'origine nigériane, pourrait cependant contester sa sanction en s'appuyant sur les circonstances du troisième contrôle. « Elle a manqué deux tests en 2019, a fait savoir son manager, Juan Pineda, à la journaliste kenyane Evelyn Watta. Pendant ses vacances au Nigéria début 2020, elle a manqué un vol, arrivant en retard à son hôtel. Les officiels l'ont manquée à l'hôtel, ce qui a causé son troisième contrôle manqué. »