Athlé - Dopage - Alberto Salazar sera entendu par le TAS en novembre

L'Equipe.fr

Suspendu quatre ans par l'agence antidopage américaine (USADA), Alberto Salazar, entraîneur controversé de Mo Farah par le passé, sera entendu en novembre par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé mardi que les auditions de l'appel d'Alberto Salazar, le sulfureux entraîneur d'athlétisme, suspendu quatre ans pour dopage, se dérouleront du 8 au 16 novembre 2020. L'ancien marathonien, entraîneur de quelques-uns des meilleurs coureurs de fond dont le Britannique Mo Farah et la Néerlandaise Sifan Hassan, avait été sanctionné en octobre, en plein milieu des Mondiaux de Doha, pour avoir « orchestré et facilité » le dopage des athlètes du Nike Oregon Project. Salazar, estimant n'avoir « jamais permis le dopage », avait fait appel de sa suspension, comme l'un des de ses assistants, le médecin Jeffrey Brown, qui sera entendu au même moment. La plupart des audiences prévues cet été au TAS ont dû être décalées à la fin de l'année en raison de la crise du coronavirus. En novembre, la juridiction basée à Lausanne devra aussi, notamment, confirmer ou non l'exclusion pour 4 ans de la Russie de toute compétition internationale, prononcée en décembre par l'Agence mondiale antidopage (AMA).