Publicité

Les athlètes russes réintégrés en compétition par la Fédération d'escrime, l'Ukraine s'indigne

C’est la première Fédération à prendre une telle décision, un an après le début de la guerre en Ukraine. La Fédération internationale d'escrime (FIE) s’est prononcée vendredi 10 mars en faveur de la réintégration des athlètes russes et biélorusses en compétition, selon l'AFP. Les athlètes des deux pays pourraient faire leur retour sous bannière neutre, un an après leur exclusion en raison de la guerre. Cette décision résulte d’un vote des membres de la FIE, réunis en congrès extraordinaire à Lausanne vendredi.

À lire aussi En visite à Kiev, Anne Hidalgo réaffirme qu'« il n'y aura pas d'athlètes russes » aux JO 2024


La Fédération d’escrime a voté à 65 % en faveur du retour en compétition des athlètes, équipes et officiels russes et biélorusses. Ce retour en compétition concernerait aussi bien les épreuves individuelles que celles par équipe et pourrait être effective dès le mois d’avril. Mais une source au sein des votants citée par l’AFP concède qu’elle est « sous réserve d'éventuelles recommandations ou décisions futures du CIO ». Pour quoi une décision si rapide ? En vue des Jeux olympiques de Paris en 2024 et du début des phases de qualification qui vont débuter au mois d’avril pour s’étendre jusqu’au printemps 2024.

Les Ukrainiens « choqués » et « indignés »

Cette décision a créé l’ire de l’Ukraine, fermement opposée au retour d’athlètes russes et biélorusses dans le monde du sport. La Fédération ukrainienne d'escrime s'est dite « profondément choquée » et...


Lire la suite sur LeJDD