À Athènes, le pape François charge les « égoïsmes nationalistes »

·1 min de lecture
En déplacement en Grèce et à Athènes, le pape François s'est une nouvelle fois exprimé sur la crise migratoire, appelant à la solidarité.
En déplacement en Grèce et à Athènes, le pape François s'est une nouvelle fois exprimé sur la crise migratoire, appelant à la solidarité.

Le pape François persiste et signe. Coutumier des appels à l?accueil des migrants, le souverain pontife a renouvelé son engagement lors d?une visite à Athènes, samedi 4 décembre. Après deux jours passés à Chypre, durant lesquels il avait dénoncé « le mur de la haine » dressé contre les migrants, le pape a profité de son passage dans la capitale grecque pour dénoncer une Europe « parfois bloquée » et « déchirée par les égoïsmes nationalistes ».

Arrivé à l?aéroport d?Athènes à 11 heures, heure française, le pape François n?a pas attendu longtemps avant de tenir un tel discours, regrettant que « l?Europe persiste à tergiverser » quant à l?accueil inconditionnel des migrants. Au contraire, l?évêque de Rome souhaiterait que le Vieux Continent devienne « un moteur de solidarité ».

Il s?exprimait devant la présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis ainsi qu?un parterre de personnalités catholiques et civiles qui l?ont chaudement applaudi au palais présidentiel d?Athènes.

À LIRE AUSSIFrançois-Sistani : quand deux papes se rencontrent

Première visite pontificale depuis 2001

Si le pape François s?est rendu sur l?île grecque de Lesbos en 2016, où il retournera dimanche, c?est la première visite d?un pape à Athènes en vingt ans, depuis le déplacement de Jean Paul II en mai 2001. À Athènes, le souverain pontife a rappelé que la Grèce avait « reçu sur certaines de ses îles un nombre de frères et s?urs migra [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles