Astrophysique. L’origine des aurores de Jupiter enfin expliquée

·1 min de lecture

Selon une équipe internationale d’astrophysiciens, des particules chargées électriquement surfent le long du champ magnétique de la planète géante sous l’effet de sa vibration, avant de se briser aux pôles dans une émission de rayons X.

Depuis près de quarante ans, les télescopes détectent sur les pôles de Jupiter des émissions de rayons X, un rayonnement électromagnétique à haute fréquence constitué de photons, sans que le mécanisme de ces “tempêtes de l’aube” soit expliqué. C’est désormais chose faite, se réjouit Space.com.

À lire aussi: Espace. De nouvelles images de Jupiter montrent la géante gazeuse comme vous ne l’avez jamais vue

Dans une étude parue le 9 juillet dans la revue Science Advances, une équipe internationale d’astrophysiciens suggère que “les éruptions de rayons X sont apparemment déclenchées par des vibrations régulières des lignes du champ magnétique de Jupiter”, écrit le site web spécialisé sur l’espace et l’astronomie.

Toutes les vingt-sept minutes

L’University College de Londres (UCL), qui a mené les recherches aux côtés de l’Académie chinoise des sciences, a utilisé les données récoltées par le télescope spatial XMM-Newton de l’Agence spatiale européenne, ainsi que celles de l’orbiteur Juno de la Nasa, quand la sonde en orbite s’est rapprochée de la planète géante, les 16 et 17 juillet 2017.

À lire aussi: Astronomie. Juno se prépare à percer les mystères de Jupiter

L’équipe a constaté que l’émission de rayons X au niveau des pôles était très régulière : toutes les vingt-sept minutes, “l’exacte même fréquence que celle des

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles