Astrophotographie : le Time-blending, une technique d’assemblage très puissante

·1 min de lecture

Pour moi, la photographie d'une nuit étoilée est une immersion dans la nature. Quiconque a déjà découvert la perfection avec laquelle le capteur d'un appareil photo peut reproduire les étoiles et les nébuleuses dans les moindres détails a fait un petit pas de plus vers la compréhension de notre Univers et de son caractère unique. Pouvez-vous également voir notre Terre depuis d'autres planètes ? ou comment pouvez-vous imaginer l'espace ? Ma passion pour l'astrophotographie soulève des questions et me donne des impulsions créatives. Par exemple, est-il possible de concilier les traces lumineuses d'une rue avec la Voie lactée qui s'étend au-dessus d'elle dans l'espace infini ? Avec la technique du « Time-blending », c'est possible. Comment procéder ? Voici les réponses.

Tout d'abord, je voudrais expliquer le terme « Time-blending ».

Nous entendons par là le « mélange temporel » dans un cliché. À l'origine, le « Time-blending » était utilisé dans la photographie de paysages pour maîtriser des conditions d'éclairage difficiles. Attention : le « Time-blending » est différent de la technique « HDR ». Dans une photo « HDR », différents temps d'exposition sont pris, alors que dans le « Time-blending , les photos sont prises à différents moments. Cette technique est également utile pour la photographie de la Voie lactée.

Située dans le Kurdistan, cette petite ville d'Ovacık est située dans le Parc national de Munzur, l'un des plus vastes et les plus riches en biodiversité de Turquie. Traversée par la rivière du même nom, la nature environnante offre de fabuleux paysages, et un endroit idéal pour l'astrophotographie, l'échelle de pollution lumineuse est égale à 0. © Delil Geyik, tous droits réservés
Située dans le Kurdistan, cette petite ville d'Ovacık est située dans le Parc national de Munzur, l'un des plus vastes et les plus riches en biodiversité de Turquie. Traversée par la rivière du même nom, la nature environnante offre de fabuleux paysages, et un endroit idéal pour l'astrophotographie, l'échelle de pollution lumineuse est égale à 0. © Delil Geyik, tous droits réservés

Voici le matériel que j'ai utilisé pour cette photo :

  • Matériel utilisé : Sony a7 III + ZEISS Batis 18mm f/2.8 | Fornax Mounts LighTrack ||

  • Photo de premier plan : f/8, 60 sec, ISO 400

  • Photo d'arrière-plan : f/3,5, 340 sec, ISO 800

Quiconque a immortalisé les étendues interstellaires,...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura