Les sommes astronomiques versées par les laboratoires pharmaceutiques aux CHU en 2018

170 millions d'euros, c'est le montant reçu par les CHU de la part de laboratoires pharmaceutiques en 2018, selon l'enquête d'un collectif de journalistes régionaux, qui relance ainsi le débat sur les liens controversés entre médecins et laboratoires. Au total, plus d'1,36 milliard d'euros de dons, rémunérations ou avantages ont été versés en 2018 pour l'ensemble des professionnels de santé français, dans le public comme le privé, recensés dans la base Transparence Santé, une base mise en place dans la foulée du scandale du Mediator, qui rend obligatoire les déclarations de tout don de plus de dix euros, souligne le collectif Data+Local.

Mais l'enquête des journalistes de ce collectif se concentre plus particulièrement sur les 30.000 praticiens répartis dans les 32 CHU du territoire : plus de 92 millions ont été versés aux professionnels de santé exerçant dans ces établissements, auxquels s'ajoutent quelque 78 millions d'euros versés au titre notamment de conventions passées entre les CHU et les laboratoires.

>> A lire aussi - Pénurie de médicaments : le gouvernement veut sanctionner les laboratoires

Le journal Sud Ouest indique ainsi que le CHU de Bordeaux, avec près de 4,5 millions d'euros d'avantages et de rémunérations pour ses personnels soignants en 2018, figure dans le trio de tête des "hôpitaux français dont les personnels sont les plus liés à l'industrie de la santé". En incluant l'ensemble des dons et subventions, "on arrive à 9,1 millions pour ce CHU", précise auprès de l'AFP Frédéric Sallet, journaliste à Sud Ouest, qui indique que les données récupérées sur la base Transparence Santé ont nécessité "un nettoyage". En données brutes, non corrigées d'erreurs éventuelles, la base donne un montant de 200 millions d'euros au total pour les CHU en 2018, souligne-t-il.

De son côté, le quotidien Le Parisien s'est intéressé à l'AP-HP, qui regroupe 39 hôpitaux et a reçu sur cette période 36,5 millions d'euros, dont 26,5 millions d'euros pour les médecins. En Ile-de-France,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Malgré les incendies, Siemens maintient sa participation à un projet controversé en Australie
Retraites : Edouard Philippe en appelle à la "responsabilité" des grévistes
La France est toujours le pays le plus attractif d'Europe pour les industriels étrangers
OM, Alexandre Astier... Des objets de personnalités aux enchères pour les sinistrés de l'Ardèche
Incendies en Australie : la facture n'est pas si salée pour les assureurs