Astronomie : tout ce qu'il ne faut pas rater dans le ciel en 2021

Nathalie Mayer, Journaliste
·2 min de lecture

En cette année 2021, l’Univers devrait une fois encore nous offrir quelques beaux moments de contemplation. Alors que Perseverance, le rover de la Nasa, se posera sur le sol de Mars dans le 18 février prochain et que le télescope spatial James Webb devrait enfin être lancé, fin octobre, la Lune, le Soleil, les planètes et quelques autres encore, joueront de finesse pour nous émerveiller.

Le public pourra-t-il à nouveau admirer le solstice du côté de Stonehenge (Royaume-Uni) ? En 2020, la crise sanitaire avait poussé les responsables du site à proposer une retransmission vidéo de l’événement. © andrewmroland, Adobe Stock
Le public pourra-t-il à nouveau admirer le solstice du côté de Stonehenge (Royaume-Uni) ? En 2020, la crise sanitaire avait poussé les responsables du site à proposer une retransmission vidéo de l’événement. © andrewmroland, Adobe Stock

La traditionnelle valse des équinoxes et des solstices

La nouvelle année avait à peine commencé que, ce samedi 2 janvier 2021, la Terre est passée au périhélie, le point de son orbite le plus proche du Soleil. Pour la « voir » passer à l’aphélie, le point de son orbite le plus éloigné du Soleil, il faudra attendre le 5 juillet prochain.

Cette année, l’équinoxe de printemps se produira, pour l’hémisphère nord, le 20 mars à 9 h 37 GMT — 10 h 37, heure de Paris. Ce sera l’occasion de profiter d’une journée aussi longue que la nuit. Idem au moment de l’équinoxe d’automne qui aura lieu en 2021, le 22 septembre à 19 h 21 GMT — 21 h 21, heure de Paris.

Le solstice d’été est attendu pour le 21 juin à 3 h 32 GMT — 5 h 32, heure de Paris. Ce sera la journée la plus longue de l’année. Et l’un des meilleurs moments, dans l’hémisphère nord, pour observer plusieurs fois par nuit, le passage de la Station spatiale internationale (ISS).

Pour le solstice d’hiver, cochez la date du 21 décembre à 15 h 59 GMT — 16 h 59, heure de Paris. Ce sera alors la journée la plus courte de l’année.

Mercure, Vénus et Mars seront occultées par la Lune

Les astronomes parlent d’occultation lorsqu’un astre est masqué par un autre. En 2021, Mercure, Vénus et Mars seront ainsi occultées plusieurs fois par la Lune. Et notamment, pour la Planète rouge, le 17 avril — une occultation visible...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura