Astronomie : lancement réussi pour le télescope spatial James-Webb

·2 min de lecture
Le décollage du télescope spatial James-Webb s'est bien déroulé.

La fusée Ariane 5 a injecté avec succès samedi le télescope spatial James-Webb vers son orbite finale, qu'il atteindra dans un mois.

Le télescope spatial James-Webb (JWST), attendu depuis trente ans par les astronomes du monde entier pour examiner l'Univers avec des moyens inégalés, a réussi son décollage avec une fusée Ariane 5 samedi pour rejoindre son poste d'observation, à 1,5 million de kilomètres de la Terre. La fusée Ariane 5 a injecté avec succès samedi le télescope vers son orbite finale, qu'il atteindra dans un mois, a annoncé le directeur des opérations de lancement au centre spatial guyanais.

Avec l'envol intervenu à l'heure prévue à 12 h 20 GMT, le JWST deviendra l'instrument d'observation du cosmos le plus perfectionné jamais envoyé dans l'espace. Mais il lui faudra encore un mois pour atteindre sa position finale.

Avec l'ambition d'éclairer plus avant l'humanité sur deux questions qui la taraudent : « D'où venons-nous ? » et « Sommes-nous seuls dans l'Univers ? ». Et apercevoir ainsi les lueurs de « l'aube cosmique », quand les premières galaxies ont commencé à éclairer l'Univers depuis le big bang, il y a 13,8 milliards d'années. Il permettra de mieux comprendre la formation des étoiles et des galaxies, et observer les exoplanètes, dont les astronomes découvrent toujours plus de spécimens, pour y identifier peut-être un jour d'autres Terres. Le James-Webb va marcher dans les pas du télescope Hubble, qui a révolutionné l'observation de l'Univers : c'est grâce à lui que les scientifiques ont découvert l'existence d'un trou noir galactique au centre de toutes les galaxies, ou [...] Lire la suite

VIDÉO - Exoplanète : controverse autour de la paternité de la découverte d'eau

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles