Astronomie. Pour admirer la comète Neowise, c’est maintenant ou dans 6 800 ans

Courrier international (Paris)
·2 min de lecture

Voici ce que vous devez savoir pour observer au mieux, le soir jusqu’au 20 juillet dans l’hémisphère Nord, le passage de la comète. Et profitez-en, ce corps céleste glacé ne reviendra pas dans le Système solaire avant 6 800 ans.

“Une comète étonnante qui a donné le frisson aux observateurs matinaux au début du mois est maintenant visible le soir, et c’est un spectacle à ne pas manquer”, assure le site spécialisé Space. La plupart des comètes qui s’aventurent dans le Système solaire ne peuvent pas être vues à l’œil nu. Et la dernière fois qu’un corps glacé avait donné à voir à l’humanité une grande et belle féerie, c’était dans les années 1990. Hale-Bopp était restée visible dix-huit mois dans le ciel, passant au plus près de la Terre en 1997.

La comète observable actuellement depuis l’hémisphère Nord a été découverte le 27 mars dernier. Officiellement désignée C/2020 F3, elle est désormais plus connue sous le nom de la mission de la Nasa qui l’a mise au jour : Neowise. Le 3 juillet, la comète Neowise est passée au plus près du Soleil, et dans la nuit du 22 au 23 juillet, c’est au plus près de notre planète qu’elle se trouvera. Mais sous nos latitudes, c’est jusqu’au 20 juillet qu’on pourra la voir, la nuit, brillante avec sa traînée lumineuse qui s’étire derrière elle dans le ciel étoilé.

“C’est la première fois en vingt-trois ans que c’est possible, s’enthousiasme, dans le New York Times, Federica Spoto, astronome au Centre d’astrophysique Harvard & Smithsonian. On peut l’observer depuis son jardin et on n’a pas besoin de télescope.” Depuis la mi-juillet, il n’est plus nécessaire de se lever en plein milieu de la nuit. Il suffit d’attendre que le Soleil se couche. Lors d’un webcast de la Nasa diffusé

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :