Des astronautes ont joué avec le feu dans l'espace

On le manipule tous les jours, ou presque : le feu est utilisé par l'Homme depuis plus de 400.000 ans. Mais, dans l'espace, tout est différent, et son comportement aussi. C'est ce qu'ont voulu étudier des chercheurs de la Nasa qui ont créé le projet Advanced Combustion via Microgravity Experiments, ou Acme, étalé sur quatre ans et demi. Ainsi, depuis 2017, des astronautes à bord de la Station spatiale internationale (ISS) expérimentent autour de ce thème.

« Un environnement de microgravité permet aux chercheurs d'explorer le comportement des flammes sans l'influence de la gravité, afin qu'ils puissent étudier la physique sous-jacente derrière la structure et le comportement des flammes, a déclaré Dennis Stocker, scientifique du projet Acme à la Nasa. Ces connaissances peuvent aider les concepteurs et les ingénieurs ici sur Terre à développer des fours, des centrales électriques, des chaudières et d'autres systèmes de combustion plus efficaces, moins polluants et plus sûrs. »

En micropesanteur, les flammes sont sphériques !

Au programme, six expériences portant sur différentes thématiques, mais avec un point commun : elles génèrent des flammes de diffusion, ou non prémélangées, c'est-à-dire lorsque le combustible et le comburant, nécessaires en plus d'une source de chaleur pour que le feu se forme, sont séparés avant l'allumage. C'est le cas pour des bougies, par exemple, où le combustible est la cire, le comburant l'oxygène environnant, et l'énergie d'activation la flamme en provenance d'un briquet ou d'une allumette. « Plus de 1.500 flammes ont été allumées, plus de trois fois le nombre initialement prévu, a déclaré Dennis Stocker. Plusieurs "premières" ont également été réalisées, peut-être plus particulièrement dans les domaines des flammes froides et sphériques. »

Comparaison entre une flamme brûlant sur Terre (à gauche) et une flamme en microgravité (à droite). © Nasa
Comparaison entre une flamme brûlant sur Terre (à gauche) et une flamme en microgravité (à droite). © Nasa

Déjà créées en 2012 avec des combustibles liquides, cette fois, les flammes ont été réalisées...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles