Astronautes français, bilan de la COP27 et SIDA : l'actualité des sciences en ultrabrèves

GAUTHIER BEDRIGNANS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

A la une de l'actualité scientifique du 24 novembre 2022 il y a : Sophie Adenot et Arnaud Prost, les deux Français sélectionnés pour être astronautes européens, le bilan mitigé de la COP27 ou encore certains anciens malades du SIDA continuent de souffrir, comme si le virus était toujours présent.

En Exploration : Qui sont Sophie Adenot et Arnaud Prost, les deux Français sélectionnés pour être astronautes européens ?

  • Les deux Français ont été sélectionnés avec 15 autres astronautes parmi 22.523 candidats qui postulaient pour devenir astronautes européens.

  • Sophie Adenot, lieutenant-colonel de l’armée de l’Air et de l’Espace a été promue astronaute de carrière et rejoindra le centre d’entraînement de Cologne en Allemagne, dont fait partie Thomas Pesquet.

  • Arnaud Prost devient lui astronaute de réserve. Il est détenteur d'un brevet de pilote de chasse depuis 2020.

En Climat : COP27 : pourquoi le bilan est mitigé

  • Les 195 États membres de la convention onusienne sur le climat ont mis en place un fond destiné à indemniser les dégâts et pertes causés par des évènements extrêmes provoqués par le réchauffement climatique, notamment pour les pays du sud.

  • Les besoins annuels en pertes et dommages sont estimés à 200 milliards d’euros dont les pays développés et en voie de développement seront les principaux fournisseurs.

  • Cette assurance contre le risque climatique sera dirigée vers les pays les moins avancés. Elle nécessite encore une réflexion quant aux pays affectés par le changement climatique mais producteurs de pétrole.

En Santé : Sida : pourquoi certains anciens malades continuent de souffrir, comme si le virus était toujours présent

  • Le VIH, responsable de la maladie du SIDA, peut être maintenu sous contrôle dans l'organisme grâce à un traitement antirétrovirus.

  • Il arrive que de nombreux patients souffrent encore de processus inflammatoire alors que le virus est indétectable dans l'organisme.

  • En cause, une protéine du rétrovirus nommée Nef qui génère une réponse inflammatoire très forte par la production de cytokines.

En Animaux d'Élevage : 12 jours à marcher en rond : comment expliquer ce comportement étrange de moutons filmés en Chine ?

  • Des moutons ont été filmés en train de marcher en rond pendant 12 jours consécutifs.

  • Plusieurs hypothèses ont été évo[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi