Astrid Veillon (Tandem) revient sur sa nouvelle vie de couple : "Je sentais venir la séparation"

·1 min de lecture

"Notre couple avait besoin d'un second souffle". Il y a quelques semaines, Astrid Veillon, qui incarne Léa Soler dans la série Tandem sur France 3, dévoilait avoir fait un choix peu commun. Gilles, son compagnon depuis 13 ans et elle-même, ont décidé de ne plus vivre sous le même toit. Mais pas question de séparation pour autant pour les parents du petit Jules, âgé de 10 ans. Non, la comédienne et romancière, explique dans les colonnes de Gala cette semaine avoir voulu "redonner une chance à leur amour", en ne faisant plus maison commune.

Interviewée dans le magazine people, l'actrice confie : "Je sentais venir la séparation. C'est difficile de bouleverser un équilibre et par conséquent de se remettre en question. C'est reconnaître ses failles, ses erreurs. J'ai la chance d'avoir un homme qui en est capable et avec lequel on peut beaucoup discuter. On ne pouvait plus rester dans le même schéma. Et la Covid a été pour beaucoup dans cette prise de décision". En effet, la pandémie a eu un impact sur sa façon de voir la vie de couple comme l'explique Astrid Veillon : "C'était compliqué avant, mais ça s'est accéléré pendant le confinement. Gilles, même s'il a moins de clients, a continué à travailler un peu puisque son activité de paysagiste se passe en extérieur. Moi, j'étais obligée de rester à la maison. Même si j'ai pris beaucoup de plaisir, cela m'a amené à réfléchir. J'ai fait le point sur ma vie, chose que l'on n'a pas forcément le temps de faire lorsqu'on est pris dans le tourbillon (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Jean-Marie Bigard "attaqué de toutes parts" après avoir défendu la police dans TPMP : il dénonce un "acharnement débile" (VIDEO)
Star Academy : TF1 prépare un prime en plateau à la rentrée pour les 20 ans de l'émission
Disney+ : comment activer le contrôle parental sur la plateforme ?
Nouveau cas de Covid à l'Eurovision 2021 : une personnalité incontournable sera absente de la finale
Charlotte de Turckheim se confie sur son IVG à l'âge de 15 ans : "On culpabilise d'avoir fait ça" (VIDEO)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles