Astrid et Raphaëlle (France 2) : sur le tournage du pilote de la série, Sara Mortensen n'a pas adressé la parole à Lola Dewaere ! Découvrez pourquoi…

·1 min de lecture

La première est autiste et bosse à la documentation criminelle, la seconde est une commandante de police rock’n roll. Ensemble, Astrid et Raphaëlle forment le duo le plus attachant (et atypique) du petit écran ! Bonne nouvelle, la série policière est de retour à partir du vendredi 21 mai sur France 2 avec une deuxième saison très réussie. Les enjeux de ces nouveaux épisodes, l’évolution de leur relation, ce qu’elles s’apportent l’une et l’autre… Sara Mortensen, qui n'a pas été doublée pour son rôle dans L'Art du crime, et Lola Dewaere, dont le compagnon apparaît dans un épisode de cette nouvelle saison, les interprètes respectives – et parfaites – d’Astrid et Raphaëlle, se mettent à table.

Télé-Loisirs : Quels sont les enjeux de cette deuxième saison d’Astrid et Raphaëlle ?

Sara Mortensen : Astrid doit faire le deuil de son tuteur. Ce n’est pas tant son absence qui est à dure à gérer que la peur du changement que sa mort va entraîner à la documentation criminelle. Elle doit – encore et toujours – s’adapter aux imprévus et à la spontanéité de notre chère Raphaëlle. Le plus dur pour Astrid c’est que son seul point de repère fixe, son nouveau référent, c’est Raphaëlle, une personne qui n’a ni cadre ni horaire ! Cela va la faire beaucoup grandir !

Lola Dewaere : On va en apprendre plus sur la famille de Raphaëlle et rencontrer l’un de ses ex qui débarque. Ça va faire de sacrées étincelles.

Comment leur relation évolue-t-elle ?

Sara Mortensen : Pour la première fois, Astrid se met (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Géraldine Lapalus (Camping Paradis) : son vibrant message pour l’anniversaire de sa soeur, elle aussi actrice
MODOK (Disney+) : qui est ce super-vilain de l'univers Marvel et que signifie son nom ?
L’Emprise (Disney+) : l’histoire vraie bouleversante à l’origine de la fiction sur les violences conjugales avec Odile Vuillemin
ASKIP : notre journaliste a fait de la figuration dans la série d'Okoo (VIDEO)
Peur sur le lac (Disney+) : pourquoi les scénaristes ont-ils choisi le virus Ebola ?