AstraZeneca : comment redonner confiance envers le vaccin ?

À Lyon (Rhône) ce cabinet médical détient une douzaine de flacons d'AstraZeneca. Cela permettrait de vacciner une centaine de personnes... à condition qu'elles acceptent. "Il va falloir réexpliquer encore, pourtant on l'avait déjà fait une première fois, heureusement les patients nous font confiance, continuent à venir nous voir et demander notre avis donc je pense que c'est bien grâce à ça que la vaccination reprendra petit à petit", explique Florence Lapica, médecin généraliste. Le rapport bénéfice-risque Dans cette officine près de Paris, beaucoup de clients appellent pour se renseigner et peu changent d'avis. "Il y en a qui appellent qui restent motivés, on a annulé que trois personnes sur notre cahier", rapporte Jocelyne Gaudin, préparatrice. Dans le cahier, 70 personnes sont en attente pour se faire vacciner. "Les bénéfices l'emportent sur les possibles effets secondaires du vaccin", explique Alexandra Blanchet-Mamou, pharmacienne.