Covid-19 : faut-il s'inquiéter des effets indésirables du vaccin AstraZeneca ?

Après des effets indésirables constatés, plusieurs pays ont choisi de suspendre la vaccination avec les doses d'AstraZeneca. "Ça ne doit pas nous inquiéter pour deux raisons. La première, c'est qu'on sait très bien que quand il y a une alerte sur un vaccin, dans les jours qui suivent, ça suscite beaucoup d'effets indésirables ; beaucoup d'angoisse, d'inquiétude, donc il y a plus de déclarations", explique le docteur et journaliste Damien Mascret sur le plateau de France 2, lundi 15 mars. Un nombre de cas infiniment faible "La deuxième raison plus fondamentale, c'est qu'on a déjà, dans les rapports de pharmacovigilance de l'Agence du médicament, signalé des effets cardiaques (...), ça n'est pas inquiétant dans la mesure où tous les jours il y a environ 300 personnes hospitalisées pour de l'arythmie cardiaque en France, inévitablement certains sont hospitalisés le jour où ils ont fait leur vaccin", rapporte Damien Mascret. Le nombre de cas, par rapport au nombre de personnes vaccinées avec AstraZeneca, reste infiniment faible, selon l'expert.