Aston Martin est sur le point de licencier 500 employés

fr.info@motor1.com (Khalil Bouguerra)
Aston Martin Vantage Roadster (2020)

Le constructeur veut diminuer ses coûts et ses dépenses suite à la crise sanitaire.

L'industrie automobile a beaucoup souffert de la pandémie de coronavirus. Le monde était à l'arrêt durant plusieurs mois ce qui a stoppé net les ventes de véhicules. Dans ce contexte très particulier pour les entreprises, les constructeurs automobiles appellent à l'aide.

Renault est dans le rouge et a annoncé que 15'000 emplois seront supprimés dans le monde. Aujourd'hui, on apprend qu'Aston Martin prévoit lui aussi de licencier des centaines de salariés pour tenter de trouver une certaine stabilité financière. Selon Autocar, 500 des 2600 employés d'Aston Martin seront licenciés

Aston Martin traverse une mauvaise passe

Durant le confinement, les concessions avaient fermé leurs portes et les ventes de voitures étaient à l'arrêt total. La demande était nulle, créant ainsi un déséquilibre avec l'offre. Aston Martin veut ainsi réduire son offre, ses coûts et ses dépenses. 

Son plan prévoit une économie de 10 millions de livres sterling sur les coûts d'exploitation. Il prévoit aussi de réduire les coûts de fabrication de 8 millions de livres sterling ainsi que les investissements à hauteur de 10 millions de livres sterling.  

Le renouveau ?

Il faut dire qu'au premier trimestre de l'année, Aston Martin a enregistré une perte de 118,9 millions de livres sterling. Avec l'épisode du coronavirus, la santé financière d'Aston Martin s'est dégradée encore plus. La marque espère une bouffée d'oxygène grâce à son SUV, le DBX, qui sera lancé cette année. Le constructeur a également débauché Tobias Moers, l'ex-patron de Mercedes-AMG, qui remplace Andy Palmer. 


Source: Autocar via