Astéroïdes : avec l'eVscope, tout le monde peut aider à déterminer leurs formes

Laurent Sacco, Journaliste
·2 min de lecture

Cela fait quelques années que Futura vous fait suivre les développements et la saga d’un nouveau télescope à destination du grand public, l'eVscope (Enhanced Vision Telescope). C'est le fruit d’une start-up française, appelée Unistellar, et nous avions notamment fait une interview de l’un des membres d’Unistellar, l’astronome français Franck Marchis. Membre de l'Institut Seti, grand spécialiste de Io et des astéroïdes, Franck Marchis est également très impliqué dans l’imagerie directe d’exoplanètes comme Bêta Pictoris b avec l'instrument Gemini Planet Imager.

L'eVscope est désormais commercialisé et des milliers de personnes l’ont déjà acheté aux États-Unis, au Canada mais aussi en Europe, de sorte qu’un réseau mondial de cet instrument révolutionnaire est en plein développement et qu'il permet, comme prévu de faire de la science citoyenne participative. On vient d'en avoir une nouvelle preuve suite à un communiqué de l'Institut Seti, qui est impliqué dans ce projet et qui vient de donner des résultats avec l'étude par la méthode des occultations de l'astéroïde (943) Bégonia, un petit corps céleste de la ceinture principale découvert le 20 octobre 1920 par l'astronome allemand Karl Reinmuth.

Les occultations stellaires, une clé de l'étude du Système solaire

Mais avant d'aller plus loin à ce sujet, rappelons-nous une partie de ce que nous avait expliqué Franck Marchis dans une précédente interview :

« Il est très difficile de déterminer la taille et la forme d’un astéroïde en l’observant directement dans un télescope. Par contre, comme il est possible de déterminer son orbite, en mesurant la durée d'une occultation d’une étoile qui produit en quelque sorte son ombre sur Terre, on peut estimer sa taille et on peut même détecter une lune ou un anneau autour de l’astéroïde. Les résultats sont d’autant plus précis que l’on dispose de plusieurs observateurs distants qui mesurent des temps d’occultation. On peut aussi préciser la position de l’astéroïde de cette façon et...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura