Un astéroïde va-t-il s’écraser sur Terre la veille des élections américaines ?

Xavier Demeersman, Journaliste
·2 min de lecture

Beaucoup d'entre nous se sont emballés ces derniers jours avec l’annonce d’une possible collision d’un astéroïde avec la Terre, et cela, la veille de l’élection présidentielle américaine, en plus. Immédiatement, on s'imagine qu’il va se passer la même chose pour notre biosphère que pour les dinosaures, il y a 65 millions d’années, ou que cela va ressembler aux scènes apocalyptiques de certains films de science-fiction ; mais non, rien de semblable ne se produira. Nous n’avons rien craindre de cet astéroïde, un certain 2018 VP1.

Des astéroïdes menacent-ils la Terre ?

Découvert en 2018, plus exactement le 3 novembre, il est de taille modeste. Les observations réalisées lors de son précédent passage (le premier connu), il y a deux ans, suggèrent en effet qu’il ne mesure pas plus de deux mètres dans sa plus grande dimension. Pas de quoi inquiéter toutes les formes de vie sur Terre. Bref, s’il plonge dans notre atmosphère, aucun dégât au sol ne sera à déplorer car il se brisera vite en morceaux, ne laissant derrière lui qu’une traînée de débris, lesquels devraient s’abîmer dans une région peu peuplée ou dans l’océan (70 % de la surface terrestre).

Quels sont les risques d’une collision avec la Terre ?

Mais les probabilités qu’il tombe sur Terre ne sont estimées qu’à une sur 240 (0,41 %) par la Nasa. Ce n’est pas beaucoup. En réalité, les astronomes ont encore beaucoup d’incertitudes, car ils ne possèdent encore qu’une poignée de jours d’observations. « Nous avons besoin d'au moins trois points de données pour estimer l'orbite d'un objet, mais cela ne nous donnera encore qu'une estimation très approximative, explique Jonti Horner (University of Southern Queensland) dans son article publié dans The...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura