Cet astéroïde découvert il y a quelques jours va frôler la Terre le 26 janvier

Débusqué le 21 janvier dans le ciel de Crimée par Gennadiy Borisov (le même qui a donné son nom à la célèbre deuxième comète interstellaire jamais découverte : 2I/Borisov), l’astéroïde 2023 BU va s’approcher très de la Terre ce jeudi 26 janvier à 21 h 17 TU (soit 22 h 17 heure de Paris) et la frôler littéralement à seulement 3 500 kilomètres au-dessus de l’Amérique du Sud. C’est 25 % fois plus proche du centre de la Terre que les satellites en orbite géostationnaire.

En jaune l'orbite de l'astéroïde 2023 BU (découvert le 21 janvier). Le 26 janvier, le géocroiseur ne passera qu'à 3 500 kilomètres de la Terre. © VirtualTelescope
En jaune l'orbite de l'astéroïde 2023 BU (découvert le 21 janvier). Le 26 janvier, le géocroiseur ne passera qu'à 3 500 kilomètres de la Terre. © VirtualTelescope

Rassurez-vous : 2023 BU ne présente aucun risque de collision avec la Terre. Et combien même il s’aventurerait dans l’atmosphère terrestre, il se briserait en morceaux de par sa petite taille : entre 3,8 et 8,5 mètres, selon les premières estimations. Pas de quoi avoir peur.

Son passage ne sera pas visible à l’œil nu, mais vous pouvez le suivre en direct via VirtualTelescope qui diffusera en direct et gratuitement cette visite. 2023 BU est un astéroïde de type Apollon qui a une orbite autour du Soleil de 425 jours. Son retour dans le voisinage de notre Planète n’est pas prévu avant le 6 décembre 2036, a indiqué le JPL.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura