Astérix à la BNF

Par Brigitte Hernandez
Planches originales de la BD, bande dessinee d'Asterix a la BNF

En 2013, la BNF exposait Astérix dans ses murs après avoir reçu des mains d'Uderzo 120 planches originales.


Astérix est entré dans le saint des saints. Les 120 planches originales léguées par Albert Uderzo en 2011 à la Bibliothèque nationale de France reposent désormais non loin de la Bible de Gutenberg et autres ouvrages précieux dans la réserve des livres rares. « Une pièce hautement sécurisée où aucun visiteur n'est autorisé à entrer,précise Bruno Racine, le président de la BnF, un coffre-fort, un bunker. L'initiative de ce legs, poursuit-il, revient à Albert Uderzo, un homme modeste qui récuse le terme d'artiste pour lui préférer celui d'artisan. Ces trois albums symboliques de l'aventure de la bande dessinée – Astérix le Gaulois, La Serpe d'or et Astérix chez les Belges, le 24e album et dernier écrit en collaboration avec René Goscinny, qui mourut peu avant sa parution – ont une valeur inestimable pour nous. L'occasion était trop belle pour la laisser passer et l'idée de l'exposition s'est imposée très naturellement. Le rôle de la BnF ne se réduit pas à conserver, mais à faire vivre ce qu'elle reçoit. » 

Carine Picaud, commissaire de l'exposition, s'est replongée dans les 34 aventures de nos Gaulois pour construire un parcours didactique et récréatif. « Nous avions envie que tout le monde y trouve son compte, d'autant plus que le matériau est d'une grande richesse : nous disposons des archives personnelles des deux auteurs. Albert Uderzo nous a confié des documents de travail, crayonnés et esquisses des personnages, Anne Goscinny a mis à notre disposition les tapuscrits, scripts et synopsis de son père. Des collectionneurs privés du monde entier nous ont prêté des éditions originales. » Sur les 120 planches léguées par Albert Uderzo, 40 seront exposées et le visiteur les découvrira telles qu'elles étaient, juste avant l'impression, dans le processus de création.

Cinq étapes ponctuent (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Milou vs Idéfix : qui a le plus de chien ?
Zep : « Uderzo avait un sens de la mise en scène unique »
Manu Dibango : adieu à la légende de l'afro-jazz
Mémoires de Woody Allen : « Ce que disent les prudes, je n'en ai rien à faire. »
Recevez la newsletter Le Point.fr