Assurances auto : l'UFC-Que Choisir dénonce la hausse des tarifs

Pendant le premier confinement, au printemps dernier, les routes étaient quasiment désertes. Durant le deuxième, davantage de véhicules circulent, mais toujours moins que d'habitude. Pourtant, la majorité des principales compagnies d'assurance automobile va augmenter ses tarifs : 2% en moyenne pour 2021. Les clients sont en colère. "J'ai pas roulé pendant plus de trois mois, normalement ils auraient arrêté les cotisations puisque les voitures ne roulent pas", critique un automobiliste. Renégocier son contrat L'UFC-Que Choisir dénonce cette hausse et appelle les consommateurs à faire valoir leurs droits et "demander des diminutions du montant de leur prime en raison de ce confinement", conseille Matthieu Robin, de l'UFC-Que Choisir, qui précise qu'"il y a eu une baisse de 14% des accidents cette année". Selon l'association de défense des consommateurs, certaines compagnies ont économisé plus de deux milliards d'euros. Si des compagnies d'assurance augmentent leurs tarifs, "c'est aussi parce que les réparations coûtent de plus en plus cher", selon Yves Carra, président de l'Automobile club de France, qui recommande aux automobilistes de renégocier leur contrat.