Assurance, sport, abonnement TV... Ces contrats que vous pouvez résilier jusqu'au 23 août

Samuel AUFFRAY
·2 min de lecture

Le 23 août, une date à noter dans votre agenda ! Il s’agit de la date butoir pour résilier certains contrats et abonnements. Lesquels ? Tous ceux dont l’échéance annuelle est intervenue pendant le confinement ou lors des semaines suivantes et qui ne peuvent être résiliés qu'une seule fois par an. Le point sur ce qui peut être clôturé lors des dix prochains jours.

Tic-tac. Vous voulez changer d’assurance de prêt immobilier, de mutuelle, résilier un abonnement annuel à une chaîne de télévision payante ou à une salle de sport ? Pour tous ces contrats, ou abonnements renouvelés chaque année de manière tacite, il est encore temps de bénéficier de l’allongement des délais décidé pendant la crise sanitaire du coronavirus. En effet, suite à une ordonnance du 14 mai, les contrats dont l'échéance annuelle (l'anniversaire de la signature, le plus souvent) est située entre le 12 mars et le 23 juin 2020 ont vu leur fenêtre de désengagement prolongée jusqu’au 23 août. Un avantage pour le consommateur qui gagne un laps de temps supplémentaire pour effectuer des démarches compromises pendant le confinement, en raison notamment de services postaux au ralenti.

L'assurance de prêt immobilier

Attention : ce délai supplémentaire ne concerne que les contrats dont l’échéance annuelle est intervenue pendant le confinement et lors des premières phases de déconfinement. On peut citer notamment les assurances emprunteurs, liées à un crédit immobilier. « Ceux qui pouvaient résilier leur assurance emprunteur pendant le confinement ont une nouvelle date limite pour faire leur demande par courrier : le 23 août », confirme Antoine Fruchart, fondateur du site de courtage Réassurez-moi, alors qu'un doute subsistait sur le préavis de deux mois imposé pour ces contrats (...)

Lire la suite sur MoneyVox

Ce contenu peut également vous intéresser :

Voir également
- Immobilier : 6 conseils pour acheter cet été
- Divorce : les conséquences sur vos impôts
- Crédit immobilier : qui obtient un prêt à taux zéro en 2020 ?