Une assurance pour l'e-réputation

En Grande-Bretagne, il est dorénavant possible de souscrire à une assurance pour préserver sa réputation numérique.

La compagnie d'assurance Allow propose ce service relativement cher. Il s'agit d'une protection contre les atteintes à la réputation, le vol d'identité numérique. Le soutien apporté est juridique, ce n'est pas donné, mais l'assureur assure que le client est pris en charge de A à Z en cas de pépin.Dans une étude menée en 2011 par la société de logiciels et de sécurité informatique Sophos, on apprend que tous les jours 600 000 comptes Facebook sont piratés. Un autre article de Dailydot.com rapporte que plus de 55 000 mots de passe de comptes Twitter ont été divulgués. Parmi les jeunes utilisateurs, ils seraient nombreux d'après une autre étude à envisager l'achat d'une telle assurance pour, je cite : " protéger leur image personnelle. " La compagnie d'assurance recherche des clients et met notamment en avant la mésaventure de Nicola Brookes, 45 ans. Cette habitante de Brighton a subi un harcèlement en ligne plutôt bien costaud durant neuf mois. En affichant son soutien à Frankie Cocozza, candidat de The X Factor, des trolls ont décidé de l'emmerder. Elle a dû endurer un véritable harcèlement. Il y a quelques temps la justice anglaise a d'ailleurs invité Facebook à délivrer l'identité des trolls harceleurs. Une première juridique dans le pays. Via : Huffingtonpost.com et Dailydot.com

Retrouvez cet article sur fluctuat.net

Devenir donneur d'organe via Facebook
Augmenter l'intelligence des animaux
A la rencontre du plus grand fan français de Batman
De l'anatomie de Barbie
The Raveonettes, aux origines de la pop

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.