Assurance-chômage : le texte devrait être voté cet après-midi à l'Assemblée nationale

L'indicateur du chômage est particulièrement scruté aujourd'hui. Et pour cause ! C'est ce mardi que les députés devraient adopter la réforme de l'assurance chômage avant que le texte n'arrive au Sénat jeudi. Ce texte prévoit une transformation des conditions d'accès à l'indemnité chômage. L'idée, c'est que le dispositif d'indemnisation du chômage évolue en fonction du contexte économique. Autrement dit, quand l'économie va bien et qu'il y a des postes à pourvoir, on durcit les conditions d'indemnisation du chômage. Et quand la situation se dégrade, on les assouplit.

>> LIRE AUSSI - Réforme de l'assurance-chômage : qu’est-ce qu’une mesure contracyclique ?

Des durées d'indemnisation plus courtes

"Si la conjoncture est bonne, les règles vont être plus incitatives au retour à l'emploi . Et si la conjoncture est moins bonne, elles seront plus protectrices des demandeurs d'emploi", détaille Marc Ferracci, vice-président du groupe Renaissance à l'Assemblée nationale et rapporteur du projet de loi sur l'assurance chômage. "L'idée ici, c'est de répondre aux pénuries de main d'œuvre que connaissent beaucoup d'entreprises en donnant plus d'incitations à reprendre des emplois qui, lorsqu'ils restent vacants, pénalisent la vie quotidienne des Français."

Cela concernera donc les nouveaux inscrits à l'assurance chômage en 2023, dès l'entrée en vigueur de la réforme. Les durées d'indemnisation pourraient alors être plus courtes et les durées d'éligibilité plus longues. Il y aurait do...


Lire la suite sur Europe1