Assurance-chômage : le gouvernement dévoile les futures règles d’indemnisation

Olivier Dussopt, ministre du Travail, doit dévoiler les grandes lignes de la réforme sur l'assurance-chômage.  - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP
Olivier Dussopt, ministre du Travail, doit dévoiler les grandes lignes de la réforme sur l'assurance-chômage. - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP

Le gouvernement dévoile lundi aux partenaires sociaux ses décisions sur sa nouvelle réforme de l'assurance-chômage qui devrait faire varier la durée d'indemnisation en fonction du taux de chômage, selon des sources syndicales et patronales. Lors d'une réunion au ministère du Travail dans la matinée, Olivier Dussopt fera connaître aux organisations patronales et syndicales « les arbitrages retenus » après une concertation commencée en octobre.

Le leitmotiv de l'exécutif est que l'assurance-chômage soit « plus stricte quand trop d'emplois sont non pourvus, plus généreuse quand le chômage est élevé », une idée soutenue par le Medef et la CPME, mais à laquelle s'opposent tous les syndicats. Le gouvernement a exclu de toucher au niveau de l'indemnisation et a renoncé à une variation des règles en fonction de la situation locale de l'emploi, trop complexe à mettre en œuvre. « Nous n'allons pas moins indemniser, nous allons travailler sur la durée d'indemnisation », en conservant « un plancher », a confirmé M. Dussopt dimanche.

Une durée d'indemnisation variable

Les conditions d'accès à l'indemnisation, soit le fait d'avoir travaillé six mois sur une période de référence de 24 mois, ne seront pas non plus modifiées. Le gouvernement « ne diminuera pas le nombre de personnes éligibles à l'ouverture de droits à l'assurance-chômage », a assuré le ministre. En revanche, selon des négociateurs syndicaux et patronaux, le ministre annoncera qu'au-delà d'un plancher de 6 moi [...] Lire la suite