Assurance chômage : qui sont les gagnants et les perdants de la réforme ?

Une étude a mesuré les effets de la réforme de l'assurance chômage, qui doit entrer en vigueur en juillet prochain. Sur des cas très concrets, elle confirme de profonds changements d'indemnisation. "La volonté du gouvernement était de mieux indemniser les salariés qui ont travaillé en continu, et c'est ce que confirment les calculs réalisés par l'Unedic", affirme le journaliste France Télévisions David Boéri, sur le plateau du 19/20 de France 3. Des pertes importantes pour certains Par exemple, pour un salarié payé 2 800 euros par mois, qui a travaillé 10 mois sur 20 : "s'il se retrouve au chômage, aujourd'hui il est indemnisé 1 521 euros par mois. Après la réforme, il touchera 1541 euros par mois, soit 20 euros de plus." Mais pour une personne qui a aussi travaillé 10 mois sur 20 et qui a perçu le même salaire, mais qui n'a pas travaillé de façon continue, "l'indemnité va passer de 1521 euros à seulement 980 euros après la réforme, soit une perte de 541 euros par mois".