Assurance chômage : changements en vue

Libération.fr

Est-ce la proximité de la présidentielle qui a joué ? Le patronat et quatre syndicats se sont mis d’accord, mardi soir, sur un projet de nouvelle convention d’assurance chômage. La CFDT, FO, la CGC et la CFTC devraient parapher le texte, qu’ils jugent «équilibré». Cet accord fixe les règles d’indemnisation des 3 millions de demandeurs d’emploi bénéficiant d’une allocation. Seule la CGT juge «peu probable» de signer. Ce texte, valable trois ans, devra être agréé par le prochain gouvernement.

Quid des CDD courts ?

Dans cette négociation, les syndicats souhaitaient dissuader les entreprises d’embaucher en CDD de moins de trois mois en tapant au porte-monnaie. Mais le patronat n’a consenti qu’à maintenir la surtaxation des CDD d’usages, possibles dans certains secteurs, pendant dix-huit mois, en échange de la validation de ses propositions : légère hausse des cotisations chômage patronales, mais disparition des majorations sur les CDD courts et baisse des contributions à l’AGS, le régime de garantie des salaires.

Quelle indemnisation pour les quinquas ?

Autre point de tension : l’indemnisation des plus de 50 ans. Ouverture «assez conséquente» selon FO, les chômeurs auront droit à 30 mois de chômage complétés par des droits à la formation entre 53 et 55 ans, puis à 36 mois après 55 ans. Soit cinq ans plus tard qu’aujourd’hui. Cette mesure doit dégager 400 millions d’euros d’économies, sur 891 millions attendus dans cette convention.

Quelle durée d’affiliatio

n ?

Enfin, les syndicats ont obtenu une avancée sur la durée minimale d’affiliation. Il faut aujourd’hui justifier d’au moins 122 jours «calendaires» ou de 610 heures d’activité au cours des 28 derniers mois pour être indemnisé. Désormais, 88 jours «travaillés» suffiront. Un mode de calcul mieux adapté aux plus précaires, qui enchaînent les CDD de quelques jours. Quant aux cadres qui ont quitté leur entreprise avec de grosses indemnités, ils ne devront plus attendre que 150 jours maximum pour être indemnisés, contre (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Festival Dukan
Le docétaxel : 48 morts imputés
«Il faut arrêter de parler de complot, il faut parler des valeurs.»
Deux tours sans détours
Dans le rétro 1995

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages