Associations contre Téléthon : l'impossible accord sur l'expérimentation animale

Le débat enfle entre les associations anti-expérimentations animales et les scientifiques qui les estiment nécessaires, tandis que l'association PETA diffuse la vidéo d'une patiente atteinte de myopathie demandant à l'AFM-Téléthon de ne plus y recourir.

Alors que l'Association PETA France vient de diffuser, jeudi 7 décembre 2017, une vidéo dans laquelle une femme atteinte de myopathie demandait à l'AFM-Téléthon de ne plus utiliser l'expérimentation animale, le débat entre protecteurs des animaux et scientifiques investis s'envenime. Selon les derniers chiffres du ministère, 1,9 million d'animaux ont servi à la recherche scientifique en 2015 en France, à 71% pour des produits et appareils médicaux, mais aussi pour la sécurité alimentaire ou l'industrie chimique.

Les associations s'indignent contre la souffrance animale en laboratoire

Depuis un an, l'association Animal Testing a publié trois vidéos en caméra cachée, montrant des expériences en laboratoire sur des souris, des singes et des chiens (expérience financée par le Téléthon dans ce dernier cas). Audrey Jougla, une des responsables de l'association, accuse le Téléthon de "faire appel aux émotions et à la générosité des gens en leur cachant des choses" sur l'expérimentation animale. La vidéo de chiens du Téléthon qu'Animal Testing avait réalisée il y a un an avait été diffusée en collaboration avec une autre association, PETA. Celle-ci vient de produire le té[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages