Les associations également frappées de plein fouet par les conséquences de la crise sanitaire

·1 min de lecture

Si de très nombreuses entreprises sont en difficulté en raison de la crise sanitaire déclenchée par le Covid-19, on parle moins de la situation, tout aussi précaire, des associations, plusieurs milliers d'entre elles ayant pourtant dû fermer l'an dernier. Un fonds de 30 millions d'euros a été débloqué au mois de janvier pour venir en aide aux structures de moins de 10 salariés, mais peu savent qu'il existe.

"Il faut dire qu'aujourd'hui, on n'a plus rien à sauver", déplore auprès d'Europe 1 Rosa, l'unique salariée de l'association culturelle Etincelle à Villiers-le-Bel, dans le Val-d'Oise. Avec une activité totalement à l'arrêt depuis près d'un an, l'association ne pouvait plus lui payer son salaire, elle s'est donc tournée vers le fonds de solidarité. "J'ai reçu la notification de l'accord de la subvention mercredi soir, pour une somme de 5.000 euros qui nous permet d'envisager un peu plus sereinement les mois à venir", explique Rosa.

 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 11 avril

"S'assurer que les structures qui en ont réellement besoin seront celles qui seront servies"

Pour le moment, 942 associations ont touché entre 5.000 et 8.000 euros d'aides, soit au total 10 millions d'euros distribués. Il en reste le double dans les caisses, mais beaucoup d'associations n'osent pas faire les démarches, regrette Denis Dementhon, le directeur général de France Active, qui gère l'attribution des fonds. "Il y a un phénomène d'autocensure pour le...


Lire la suite sur Europe1