Association des maires de France: début du vote pour désigner le successeur à François Baroin

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les plus de 34.000 membres de l'influente Association des maires de France (AMF) ont commencé mardi à élire le successeur de François Baroin.

Un président macron-compatible ou pas? Les plus de 34.000 membres de l'influente Association des maires de France (AMF) ont commencé mardi à élire le successeur de François Baroin lors d'un scrutin qui s'annonce "très serré" après un quinquennat marqué par de fortes tensions avec l'Elysée.

Lire aussi :Pourquoi Macron veut la peau de Lisnard

Le 103e congrès de l'AMF, que M. Baroin a ouvert à la Porte de Versailles, doit départager les deux candidats en lice pour un verdict attendu mercredi après-midi: David Lisnard, le maire LR de Cannes et vice-président et porte-parole sortant de l'AMF, adoubé par le président sortant; face à lui Philippe Laurent, secrétaire général de l'association et maire UDI de Sceaux.

Au-delà de la personnalité des deux prétendants, ce sont deux manières opposées d'appréhender les relations avec Emmanuel Macron qui s'affrontent: M. Lisnard, bien ancré à droite, se veut le garant de "l'ADN indépendant" de l'AMF qui a caractérisé les sept années de mandat de M. Baroin, alors que M. Laurent, tenant d'une ligne plus centriste, est plus disposé à dialoguer avec l'exécutif.

Le mode de scrutin par internet ajoute de l'incertitude sur l'issue de ce scrutin, l'ensemble des maires pouvant s'exprimer jusqu'à mercredi 15H00, alors que seuls les élus présents votaient lors des élections précédentes. Le président sera élu pour un mandat de trois ans.

Dans son discours d'adieux, M. Baroin, qui reste maire de Troyes, a exprimé sa "fierté" d'avoir contribué "à remettre le maire au coeur de la République". Visiblement ému, longuement acclamé par les membres de l'AMF qui se sont levés au terme de son intervention, il a promis qu'il "ne serait jamais loin".

Auparavant M. Laurent a défendu dans un discours plutôt(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles