Intelligence artificielle : les assistants de Google veulent accompagner les utilisateurs partout

La nouvelle formule du moteur de recherche Google, dopée à l'intelligence artificielle générative, sera déployée aux États-Unis cette semaine, puis dans d'autres pays, pour atteindre plus d'un milliard de personnes d'ici fin 2024, a annoncé mardi le groupe. Il promet de transformer le quotidien de ses utilisateurs.

Google a présenté, mardi 14 mai, ses dernières innovations en intelligence artificielle (IA) générative, qui vont potentiellement transformer le quotidien de ses utilisateurs, de la recherche en ligne à de nombreuses tâches du quotidien, grâce à des assistants toujours plus omniscients.

"La transformation la plus excitante, c'est évidemment la recherche en ligne générative sur Google", a lancé le patron Sundar Pichai, sur la scène de l'amphithéâtre en plein air de l'entreprise à Mountain View (Californie).

Google testait depuis un an son moteur de recherche dopé à l'IA générative (production de contenus sur simple requête en langage courant). L'internaute entre sa question et reçoit, en haut de la page de résultats, une réponse générée par Gemini, le modèle d'IA de Google. Il peut ensuite cliquer sur des suggestions de questions, ou, plus bas, sur des liens vers des sites web. "Les utilisateurs font plus de recherches et sont plus satisfaits", se félicite Sundar Pichai.

Google va devoir "traduire ses innovations dans l'IA en produits et services rentables à grande échelle, s'il veut conserver son avantage concurrentiel et satisfaire les investisseurs", a commenté Jacob Bourne, analyste d'Emarketer.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
IA : Apple fait son mea culpa après avoir créé la controverse avec sa pub pour l'iPad Pro
Claude, l'intelligence artificielle d'Anthropic, se lance à l'assaut de ChatGPT en Europe
Avec sa nouvelle "superpuce", Nvidia en situation de "quasi-monopole" sur le marché de l’IA