Assistants d'eurodéputés MoDem : Sylvie Goulard mise en examen

L'ex-eurodéputée MoDem a été mise en examen vendredi pour détournement de fonds publics dans l'affaire des emplois présumés fictifs des assistants de députés européens. 

L'ex-eurodéputée MoDem Sylvie Goulard a été mise en examen vendredi pour détournement de fonds publics dans l'affaire des emplois présumés fictifs des assistants de députés européens, une enquête qui lui a coûté sa place dans la nouvelle Commission européenne.

Sylvie, actuellement numéro trois de la Banque de France, a été mise en examen pour "détournement de fonds publics" à l'issue de son audition au tribunal de Paris, a appris l'AFP de source judiciaire. Contactée par l'AFP, la Banque de France a assuré que "sa fonction de vice-gouverneure" de l'institution monétaire n'était "pas remise en cause" à ce stade, en invoquant le "respect de la présomption d'innocence".

Bayrou convoqué vendredi

L'ancienne députée européenne (2009-2017) fait partie de la quinzaine de personnes convoquées depuis mi-novembre par les juges d'instruction du pôle financier du tribunal, qui cherchent à déterminer si des collaborateurs parlementaires ont été rémunérés par les fonds du Parlement européen alors qu'ils étaient en réalité affectés à d'autres tâches pour le parti centriste. Le président du MoDem François Bayrou est pour sa part convoqué vendredi.

Sylvie Goulard est mise en cause dans cette affaire notamment pour l'emploi d'un de ses assistants parlementaires, Stéphane Thérou.Cet été, elle avait accepté de rembourser au Parlement européen 45.000 euros, une somme correspondant à huit mois de salaire de M. Thérou, pour lequel elle n'avait pas pu fournir "de preuve de travail". Le 30 août, le Parlement européen avait clos la procédure la concernant. Lors de son audition à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclciff) à Nanterre le 10 septembre, Sylvie Goulard a expliqué avoir recruté(...)


Lire la suite sur Paris Match