« Assistanat » : deux tiers des Français pensent qu’il y a trop d’aides

Les Français, de toute catégorie socioprofessionnelle, jugent le nombre d'aides trop élevées. - Credit:PHILIPPE HUGUEN / AFP

Une majorité de Français estime que le niveau d'« assistanat » est trop élevé en France, selon un sondage Elabe pour « Les Échos ».

Le rapport au travail et les fonctionnements du modèle social français dérangent au sein de la population. Un sondage Elabe pour Les Échos, Radio Classique et l'Institut Montaigne, publié jeudi 6 octobre, met en exergue le ressenti des Français à ce sujet. Ces derniers estiment, à 65 %, qu'il y a trop « d'assistanat » en France aujourd'hui. Et que « notre modèle social a trop d'effets pervers et n'encourage pas à faire des efforts ».

Cette opinion est par ailleurs partagée « quasiment dans les mêmes proportions entre toutes les catégories socioprofessionnelles », précise le président d'Elabe, Bernard Sananès, interrogé par le quotidien. « Ce débat, qui est aussi un débat sur le travail, est un vrai sujet dans l'opinion », ajoute-t-il. Les ouvriers sont 68 % à partager cet avis. Ils « sont les plus heurtés, les plus crispés sur ce qui peut sembler être un excès d'aides », décrit Bernard Sananès. Comme eux, 68 % des professions intermédiaires et des retraités, 67 % des catégories populaires et 66 % des cadres estiment qu'il y a trop d'aides en France.

À LIRE AUSSIRetraite, chômage, apprentissage… Olivier Dussopt dévoile les réformes du quinquennat

Un modèle social finalement dévoyé ?

« Ces résultats ne remettent pas en cause la solidarité, mais ils expriment la crainte que le modèle social soit dévoyé par les excès ou les abus », souligne le président d'Elabe. L'attachement à ce modèle social n'est pas remis en cause non plus, selon lui. Près de la moitié des pe [...] Lire la suite

VIDÉO - Pour Laurent Wauquiez, Pôle emploi incite les chômeurs à "profiter de la vie"