Assises nationales de la forêt et du bois : l'alerte de 600 scientifiques, associatifs et acteurs du secteur

·1 min de lecture

Le gouvernement de Jean Castex doit rendre dans les prochains jours ses arbitrages sur l'orientation de la politique forestière française à la suite des Assises nationales de la forêt et du bois qui se sont tenues en fin d'année dernière sous l'impulsion de quatre ministres (Julien Denormandie pour l'Agriculture, Emmanuelle Wargon pour le Logement, Agnès Pannier-Runacher pour l'Industrie et Bérangère Abba pour la Biodiversité). A cette occasion, près de 600 scientifiques, associatifs et acteurs de la filière forêt-bois appellent le gouvernement à soutenir une politique qui s'appuie sur les écosystèmes naturels. Ils soutiennent ainsi une vision pragmatique du secteur : "Préserver la biodiversité et le fonctionnement écologique des forêts ne signifie pas renoncer à la production de bois." Voici leur tribune : 

"Pour une politique forestière qui s'appuie sur les écosystèmes"

"Alors que le gouvernement s'apprête à prendre des arbitrages suite aux Assises nationales de la forêt et du bois, nous, scientifiques, associatifs, acteurs de la filière forêt-bois, l'appelons à faire des choix forts pour enfin concilier une politique de production de bois et politique de conservation de la biodiversité dans une seule et même politique forestière.

"

Les forêts offrent de nombreux services, mais la progression du volume de bois en forêt ralentit

"

Nos forêts souffrent des effets du dérèglement climatique et pourtant nous n'avons peut-être jamais eu autant besoin d'elles.

Lire aussi - INFO JDD....


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles